Comité Régional d’Equitation Languedoc-Roussillon

Notre site pour les Clubs, les professionnels et tous les cavaliers

Important

communiqué de presse du CIC*** du Pouget

Vous pouvez consulter le communiqué de presse du CIC du […]

Fusion des CRE LR/MP (rapport moral et comptes annuels du CRELR)

Vous pouvez consulter le rapport moral et le bilan comptable […]

Assemblée Générale Elective du CRE Occitanie

L’Assemblée Générale Élective du Comité Régional d’Équitation d’Occitanie aura lieu […]

Calendrier des Concours de Saut d’Obstacles Am/Pro saison 2018

Vous pouvez consulter le calendrier des CSO Am et Pro […]

Avis de fusion des CRE Languedoc-Roussillon & Midi-Pyrénées

AVIS DE FUSION   L’association CRE Languedoc-Roussillon Déclarée en Préfecture […]

Enquête formation pro

cliquer vers le liens pour accéder à l'enquête http://www.crelr.fr/enquete-en-formation-pro/

Classes CLIS

HISTORIQUE D’UNE RECHERCHE APPLIQUEE AVEC LES CLASSES CLIS DU GARD

 

 AVANT LA CREATION DU BFEEH                                         APRES LA CREATION DU BFEEH

 

(brevet fédéral d’enseignement de l’équitation aux handicapés) un premier projet dans le cadre du laboratoire CRIC

 2007/2008

Intitulé de l’action de recherche :

Socialisation des élèves en difficultés scolaires, élaboration d’un savoir collectif et réorganisations des connaissances individuelles : rôles des situations équestres

Equitation scolaire, une expérience communicationnelle

pour la socialisation des eleves en difficulté (classes CLIS)

 

Nom du responsable de l’action de recherche : Jean Pierre GUEZ Adresse :      9, rue Isabelle – 30000 NIMESTel : 06.11.57.19.54                            Fax : 04.66.84.73.00.e-mail :                                                j.guez@staps.univ-montp1.fr

 

 Objectifs de l’action de recherche : –        Montrer le rôle de la communication non verbale de la relation cavalier-cheval et l’intérêt d’une approche par la médiation des connaissances de la situation équestre-        Favoriser la création d’un espace intersubjectif entre l’enfant en difficulté d’insertion sociale et le poney par une communication non médiatisée par le langage : apprentissage de contenus équestres non traditionnels, ils ne seront abordés que comme des processus communicationnels-        Modifier la base cognitive individuelle en fonction des connaissances partagées, créée par les échanges entre les enfants en situation équestre scolaire-        Montrer que l’activité de l’enseignant d’équitation et celle du professeur des écoles dans l’action pédagogique, ne sont pas réductible l’une à l’autre.-        Clarifier les rôles de chacun dans la déstabilisation des représentations spontanées et l’acquisition de connaissances plus fonctionnelles chez l’enfant en difficulté d’insertion sociale.

–        Montrer que l’acquisition de connaissances situées, collectivement partagées et socialement validées dépend de l’analyse communicationnelle des situations proposées.

 

Méthodes :

–       Film de la création des espaces intersubjectifs entre les enfants et les poneys

–       L’analyse vidéo des films des actions pédagogiques sera fondée sur le décryptage de l’Ecole Normale de St Cloud

–        L’observation participante relève des méthodes de recherches qualitatives. Issue du courant de l’ethnométhodologie, elle permet d’avoir un regard « anthropocentré » sur « ce que font » réellement les élèves en autorisant le chercheur à participer à l’activité. Ici, cette méthode sera utilisée pour mettre les enfants en situation de création d’espace intersubjectif, espace qui est l’amorce de tout notre programme de recherche.

 

Résultats attendus :

–       Développer les capacités des élèves à travailler en groupe tout en augmentant leur autonomie en situation d’apprentissage de l’équitation.

–       Permettre la construction d’une relation non technique avec le poney

 

 

 Publications prévues : –       Un ouvrage collectif « Approche communicationnelle de l’équitation : comment favoriser la socialisation des élèves en difficulté »-       Une thèses-       Comptes rendus scientifiques-       Articles individuels et communications dans le cadre de colloques

–       Cassette vidéo des actions pédagogiques sur le terrain

–       CD Rom interactif

 

Valorisation des résultats :

 

sites sur Internet :

.

Un site spécifique est actuellement  rattaché à celui du CRE languedoc roussillon

, CRE-LR (www.crelr.fr), Cliquez sur le bouton « école recherche ».

 

 

 La classe CLIS est une structure intermédiaire entre l’établissement spécialisé et la classe ordinaire. Elles ont été créées pour « organiser la scolarité adapté des élèves qui ne peuvent, dans l’immédiat, être accueillis dans une classe ordinaire et pour lesquels l’admission dans un établissement spécialisé ne s’impose pas ».

La classe CLIS est intégrée à l’école ; les élèves sont donc scolarisés dans une classe de 12, avec « un projet pédagogique adapté sous la conduite du maître ».

 

Encore une de ces « terribles simplifications ».

L’école développe des normes, des programmes définis par Instructions Officielles, et l’on pense que pour ne pas trop marginaliser les élèves qui ne peuvent s’intégrer à ces programmes et à ces normes, il suffit de diminuer leur nombre dans le groupe classe, de les englober dans les mêmes unités de temps et de lieu, d’avoir le choix du projet pédagogique, et de placer quelquefois, ces élèves, au contact des autres classes.

Ces efforts que l’on demande à l’école pour s’ouvrir, afin d’intégrer les normes de fonctionnement des élèves des classes CLIS pour diminuer leur marginalisation, donc favoriser leur intégration, sont certes louables, mais très largement insuffisants.

 

Avec les jeunes des cités, nos différents gouvernements se heurtent à ce problème d’intégration. Personne n’arrive à saisir la signification profonde de leurs actes de révolte; et eux, n’aspirent qu’au droit d’avoir un emploi, de posséder une habitation décente et pouvoir créer une famille. Tout ce qui est le plus normal d’attendre d’une société responsable.

 

Pour les élèves des classes CLIS, les données sont différentes : il faut accepter leur différence et leur permettre de l’assumer. Il faut les aider à vivre au quotidien leur différence sans y accorder trop d’importance car cela les marginalisent. Il faut co-construire avec eux un monde avec des significations communes. Le support de la pratique de l’équitation est une voie royale pour un tel projet.

Dans la communication sensorielle avec l’animal, les élèves des classes CLIS peuvent côtoyer les autres élèves, être comparés et valorisés par ces nouveaux codes de communication entrain de s’établir.

 

Nous avons fait une première expérience avec 2 classes CLIS, avec qui nous avons fait suivre un cycle de 10 séances et qui ont accueilli les élèves des autres classes durant 5 autres séances, selon le canevas suivant, divisé en quatre grands domaines :

 

1– l’observation du troupeau       .        les copains, le chef. La manière dont ils communiquent entre eux : Les principales mimiques, les comportements d’intimidation…

La connaissance des robes et des races.

Reconnaître son poney

Après une phase d’observation (notions d’éthologie), on en déduit :

– des règles de sécurité pour aborder un poney.

– une première approche du langage des poneys.

 

2- Le pansage. Connaissance du matériel et du poney notamment la vision, la bouche, le pied, les zones sensibles au «  gratouillage » ….

Cette étape de toilettage est essentielle pour tisser de solides liens d’amitié avec son poney.

On va apprendre les nœuds d’attache, les différentes étapes du pansage, mais aussi comment et avec quoi le poney nous perçoit (la perception du poney, la construction de sa réalité).

 

3- Manipulation à pied. Les premiers contacts avec son poney, la rencontre de 2 énergies où l’on doit rechercher l’accord de l’autre.

Les notions de cession /adhésion, de déplacement, d’étirement, de mobilisation des différentes parties du corps du poney.

Mise en place d’une première cognition du groupe à partir de la retranscription graphique des différents types d’échanges à pied et du langage équestre utilisé et vécu.

 

4-le poney monté. Des jeux, des thèmes de stage, des situations pédagogiques organisées et  organisantes… pour établir des codes qui permettent de se déplacer d’un point à un autre.

En préalable un travail à la longe pour une première familiarisation.

 

Des séries de fiches techniques par domaine.

Des références bibliographiques

Des références de site          www.crelr.com  (onglets: école et communication .    coin enfant )

 

 

Nous avons inversé le schéma d’intégration :

 

Ecole           classe CLIS en

 

 

Classe CLIS                        Ecole

 

 

C’est la classe CLIS qui intègre l’école, par et au travers, une activité qu’elle maîtrise mieux que les autres : la communication avec les poneys.

C’est en formulant correctement le problème que pose l’intégration, ou plutôt les différents intégrations, que nous résoudrons le problème même de l’intégration.

« La solution c’est le problème ».

 

 

 

 2009  APRES LA  CREATION DU BFEEH ; INTEGRATION DE CETTE RECHERCHE DANS LA DEMARCHE FEDERALE

 

   – Création de la commission Handicap au sein du CRE LR

– Nomination d’un expert fédéral :  JP Guez

d’un référent               C. Cassar

–      Mise en place d’un module général

–      de 2 modules spécifiques ( mental et sensori- moteur)

–      Cette 1° session se termine par un examen le 9 Mars 2010

Les stages pratiques ont été organisés de la manière suivante :

 

HANDI  MENTAL

7 séances de 2h classe clis avec comme tuteur JPGuez2

1 projet de cycle dans sa propre structure ou dans un autre centre agréé

 

HANDI MOTEUR SENSORIEL

7 séances de 2h avec comme tuteur philibert/Tisseur

1 projet de cycle dans sa propre structure ou dans un autre centre agréé

 

 

HANDI MENTAL

Jeudi 12 Novembre 09     NADOBNY Yanka  CHARTIER M pierre

19 Novembre09      LIGOUZAT Brigitte   PANSIER Sandy

26 Novembre 09     PHILIBERT Valérie    TISSEUR Victor

3 Décembre 09        LEONARD Véronique    SAUVAN Clarisse

10 décembre 09       MONCELLI Yannick      GALLO Betty

17 décembre 09       PETERS Ingrid     BOUDJAOUI Carole

7 Janvier 10            DUCROS Pascal   PONS Amandine

 

SOUTENANCE DU MEMOIRE      mardi 9 mars 2010

JURY     handi moteur sensoriel       Fanny BOUGAUT

Le crestin

50860      Moyon

Stéphan LIGER

 

Handi mental                                     Karim BOUE

CE de la scie

3 chemin des forrieres

76590

3 classes CLIS qui ont été support des stages handi mental

–      Prosper Mérimée

–      Emile Gauzy

–      Zup

 

 

2010               Mise en place d’une 2° session, avec abandon de la  mention moteur sensoriel

Les PO organise leur propre formation avec un 2° expert fédéral

2 classes CLIS restent le support des stages handi mental dans le gard.

–      Prosper Mériméé

–      Emile Gauzy

 

 

2011 /2012                organisation d’un 2° session d’examen

pour 7 candidats. (le 6 janvier 2012)

– IRSANE TRICHET zohra

– STYGER caroline

– DOUMERGUE marjorie

– NEYRIAL benjamin

– BESNARD myléne

– CIARAVOLA aurélie

– GARCIA marie pierre

 

1 seule classe CLIS reste le support des stages handi mental dans le gard (mais durant toute l’année scolaire)

–      Prosper Mérimée

24 candidats ont suivi la formation

 

2013             organisation d’un module général les 24 et 25 juin 2013 et d’un module spécifique les 23 et 24 septembre 2013.   15 inscrits :

GORCE amandine

APPERT natalie

ROSIER audrey

NITHARD mathieu

CATARINA jennifer

BERGUGNAT agnés

DEVEZE pauline

ROUMEJON delphine

VICENTE karine

PLAISANT charléne

GARCIA héléne

MATHIEU manon

BONNET béatrice

NYPELS mickael

PICHON auriane

 

Tous les candidats , ainsi que tous les comités départementaux ont reçu un DVD de promotion, le canevas des séances et diverses fiches d’information.