Comité Régional d’Equitation Languedoc-Roussillon

Notre site pour les Clubs, les professionnels et tous les cavaliers

Important

communiqué de presse du CIC*** du Pouget

Vous pouvez consulter le communiqué de presse du CIC du […]

Fusion des CRE LR/MP (rapport moral et comptes annuels du CRELR)

Vous pouvez consulter le rapport moral et le bilan comptable […]

Assemblée Générale Elective du CRE Occitanie

L’Assemblée Générale Élective du Comité Régional d’Équitation d’Occitanie aura lieu […]

Calendrier des Concours de Saut d’Obstacles Am/Pro saison 2018

Vous pouvez consulter le calendrier des CSO Am et Pro […]

Avis de fusion des CRE Languedoc-Roussillon & Midi-Pyrénées

AVIS DE FUSION   L’association CRE Languedoc-Roussillon Déclarée en Préfecture […]

Enquête formation pro

cliquer vers le liens pour accéder à l'enquête http://www.crelr.fr/enquete-en-formation-pro/

Le mot du Président

Objet : prochaines Assemblées Générales des CRE LR/MP et CRTE MP

Chères Amies, Chers Amis,

C’est la rentrée et je souhaite que vous puissiez, au plus vite, remplir vos reprises et reprendre vos activités traditionnelles.

La fiscalité liée à notre activité ne nous a pas épargnés et cela même si nous avons obtenu un équilibre en-dessous des 20 % de TVA et un fonds équitation. Je sais que l’addition est lourde et que notre économie en a bien pâti. C’est avant tout l’emploi et le maintien des structures qui, en premier lieu, en ont fait les frais. J’ai conscience, que les normes de plus en plus draconiennes nous obligent à investir, en y rajoutant la nécessité de renouvellement de nos cheptels, de nos sols et de nos selleries, cette capacité d’investissement nous est lourdement impactée et mise à mal.

Nous sommes entrés dans le troisième trimestre et la directive Européenne concernant la fiscalité est bien en route. Les pourparlers ont débuté et la Fédération va prochainement faire face aux propositions des institutions pour le projet TVA des activités équestres, associé au GESCA incluant les courses, au GHN et aux éleveurs, ils constituent la filière équine « unique représentante de nos métiers ».

J’encourage, bien sûr, la Communauté Européenne et L’État Français à prendre la bonne décision dans l’accompagnement de notre mission de service public que nous exerçons au quotidien, en proposant la pratique de l’équitation avec des tarifs toujours plus accessibles et moins chers que de nombreux autres sports et cela sans aucun accompagnement des collectivités. La TVA à taux réduit à 5,5 % était juste, qu’elle nous soit à nouveau appliquée.

Je comprends vos sacrifices et en ai conscience, je sais, ô combien, vous n’apprécierez pas que, ni l’Europe, ni l’État Français ne prennent en considération, d’une part, nos problématiques et, d’autre part, le fait que nous soyons le premier sport en nombre de licences féminines. Aussi serait-il bon que la place de la femme ne soit pas simplement un sujet de fausses promesses, de démagogie ou de misogynie.

Par ailleurs, les rythmes scolaires sont responsables, bien plus que la fiscalité, de la perte de licenciés en particulier le public des plus jeunes. Durant les dernières Présidentielles, j’ai œuvré auprès des différents partis afin qu’ils se positionnent sur ce sujet en m’adressant aux équipes de campagne et aux Députés d’Occitanie. J’ai pu échanger sur le sujet de la fiscalité et des rythmes scolaires et, bien sûr, l’équipe « En Marche » a également été sollicitée par mes interrogations et je me réjouis qu’à ce jour, cette loi ne soit plus cautionnée par l’État et le gouvernement de l’équipe élue. C’est une petite victoire, nous devons aller plus loin et les prochaines élections municipales vont nous permettre à tous de positionner les candidats sur cette réforme particulièrement néfaste pour l’économie.

Les prochains mois vont être laborieux sur le plan fédéral, nous devons mettre en place notre nouveau CRE et clôturer les anciens. Vous allez être sollicités pour des votes afin d’entériner les éléments statutaires. Nous  pouvons, à cette occasion, prouver notre force et notre solidarité en démontrant par notre engagement par le vote combien nous existons et combien notre avenir et nos institutions nous appartiennent.

J’aspire à ce que nous soyons unis, forts et fédérés, notre fédération nous appartient car, en dehors de tout clivage d’opinion, nous sommes avant tout passionnés et engagés.

Tourisme équestre, Handicap, sport, loisir, spectacle, ensemble bâtissons l’avenir et portons le afin que demain nos successeurs se rappellent du travail accompli, laissons leur un cadre fédéral bien en place et des métiers protégés et attractifs.

Le Président de l’instance dirigeante provisoire

du CRE Occitanie

Jacob LEGROS

 
Mail: contact@crelr.fr
Centre équestre Le Parc
Domaine de Gaujac