skip to Main Content

TVA un combat à mener

Le Cheval n’est plus génial

Nos élus en ont décidé ainsi, ils s’évertuent à vouloir mettre à genoux notre profession en optant promptement et en catimini de faire passer la TVA au taux plein à partir du 1er janvier 2014.

Soit une augmentation de 13% difficilement répercutable pour une société de consommation déjà asphyxiée par des réformes fiscales insupportables.

Lundi 28 octobre se tenait une réunion au haras de Whynehn chez Jacob Legros (Président du CRE LR).

Toute la filière y était présente avec la participation des organismes suivants :

–       le Comité Régional d’Equitation Languedoc Roussillon

–       le Conseil des Equidés Languedoc Roussillon

–       l’ATACA

–       Cheval Colère

–       Le GHN

–       L’Association des Eleveurs de Chevaux de Race Camargue

En début de séance, Laurent Sarzana (GHN) présentait sous forme de document un condensé de courriers et de revendications du GHN.

Après étude, on s’aperçoit que sur quatre tentatives de calculs différents, il en ressort un chiffre de 100 000 000€, voilà ce que coûtera la hausse de la TVA aux centres équestres à partir de 2014.

A partir de là, le débat est lancé, que fait-on ?

Dossier TVA

C’est avec une grande surprise que nous avons appris la triste nouvelle concernant le taux de TVA applicable aux centres équestres. Si la démagogie est monnaie courante chez nos élus, la trahison de la part de ces derniers concernant leurs engagements dans la défense de nos intérêts  n’est pourtant pas coutume.

En effet, le gouvernement  s’était engagé à soutenir les centres équestres pour le maintien du taux réduit de TVA, la trahison de nos dirigeants consiste en l’application d’un décret non soumis au vote du législateur appliquant le taux normal de TVA (20% 1er janvier 2014). L’opposition s’étant d’ailleurs  insurgée du procédé. La parole donnée et les promesses tenues par nos dirigeants ne semblent donc pas être pour eux une priorité. Marquant sans doute ainsi leurs propres limites dans la gestion de notre pays.

En 2012, à l’initiative de « Cheval Colère » la chambre d’agriculture du Gard avait permis une rencontre entre les centres équestres, les éleveurs, le conseil des équidés, le GHN et des Députés Européens ainsi que le Préfet du Gard.

Suite à ces avancées diplomatiques et au travail effectué au niveau national par la FFE et le GHN, mais aussi à la mobilisation des professionnels en particulier en Languedoc Roussillon, le gouvernement avait conclu par son engagement à défendre les centres équestres contre la décision de la CJUE. L’élevage et le commerce n’ont pas pu faire l’objet du maintien du taux réduit de TVA.

Salon EQUISUD

Salon de Cheval de Montpellier, analyse, réflexion et proposition:

Le rapprochement du conseil des équidés n’a donc pas permis le maintien du Salon du cheval Equi’sud pour 2014.

Une réflexion doit être menée par l’ensemble des partenaires et organismes pour permettre l’organisation d’un Salon du Cheval attractif et pérenne. Cette réflexion passe par une prise de conscience d’une part et par une étude structurelle d’autre part, c’est en ce sens que le pari gagnant gagnant peut être tenu et que les objectifs ainsi définis peuvent être atteints.

Tout d’abord la prise de conscience de la part des collectivités territoriales qui doivent prendre en compte que l’équitation est particulièrement économe en financements comparée à des sports tels que le foot, le rugby, la natation, le tennis, dont les structures pèsent lourdement sur leur économie. Au même titre que notre sport ne pèse ainsi pas plus sur le budget des contribuables concernant la fiscalité et en particulier les impôts locaux. L’équitation est le troisième sport sur le plan national et régional en nombre de licenciés et le premier en nombre de féminines, cette pratique représente une force économique en constante  progression en particulier en ce qui concerne le développement et l’implantation des établissements professionnels.

C’est donc une approche et une réflexion décomplexée que les institutions doivent opérer d’autant plus que les financements de la filière équine en région proviennent essentiellement du fond Eperon issus lui-même des courses de chevaux, donc de la filière équine elle-même.

Il n’y a donc aucune raison que les collectivités émettent aujourd’hui une quelconque réserve sur la participation au financement d’un salon porteur du développement, du dynamisme et de la volonté de créativité d’une filière en plein essor.

Formation des officiels CCE

JUGE :

Une formation (et recyclage) de juge est mise en place en 2 fois.

 a) pour le niveau Club et les nouveaux juges : le 26 janvier à l’Eperon de Saint Gilles intervenant M. José Martinez
 b) pour les niveaux Ama et Pro : les 8 et 9 février 2014 au CE des 3 Fontaines au Pouget intervenant M. Pascal Laurençon (formation également ouverte au nouveau juge).
 Inscription auprès du CRE LR à contact@crelr.fr

José Martinez est chargé de gérer l’organisation de ces journées et de voir une possible mutualisation avec les régions voisines.

Spécial PTV à ESCALES (11)

Pas Moins de 30 Dossards en 2 Manches pour ce 1er Spécial PTV de la saison comptant pour le Championnat de  l’AUDE organisé par *Cabals en Ménerbés* de Jean Pierre Vieu et Didier Terranova.

François Arda

Responsable Communication Trec LR

Tel.+33608279593

Classement Général:

Club               Marty Nathalie        Maddy     117  117   1

Porlan Severine      Noisette   114  116    2

Auguste Camille      Viking      112   110   3

Club Elite    Georges Fanny          Isabey     115   114   1

De Giorgio Amy       Galahad   115   109   2

Calmel Valentine     Texane     113   110   3

Amateur Dinnematin Philippine  Apache  117   117   1

Lihideb Bornia                  Apache  108   114   2

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher